AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Première] Pas si facile que ça être une fécatte...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tria / Mistyka
Chiquounette du Québec
Chiquounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 995
Classe : Eniripsa
Familiers : - LiLas (Bwak Feu) - Bouzigouloum (Bworky) - Pékintasse (Péki) - Drawasaki (Dragoune Rose)
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: [Première] Pas si facile que ça être une fécatte...   Jeu 31 Jan 2008 - 2:35

Bon euhh, je vous lance mon premier RP qui n'est pas une candidature ou une présentation mais bien une histoire... Une histoire se rapportant sur Dofus, mais, n'étant pas mes personnages. Bref une histoire dofusienne avec des personnages que j'ai inventé. J'ai créé cette histoire pour vous bien sur, mais aussi, pour réaliser que les féca ne sont pas tous fort et riche comme FeFa... Il en a aussi des faibles, ce que je n'ai pas dit durant la présentation de mon enfance alors j'y vais....

Et c'est là que commence l'aventure et la jeunesse d'une fécatte, Kalytha, assez gourmande mais avec un grand rêve à réalisé...Ce réalisera-t-il ? Ou il tombera comme Kalytha va tomber?

C'était il y a très peu de temps, dans les champs d'amakna, était installé une famille, une famille de féca. Il était une famille avec une déscendance assez... particulière. En effet, tout les déscendants de cette famille, avait habité en 5/6 où aujourd'hui se trouve l'atelier des paysans et le donjon tofu.

La famille de la jeune Kalytha, était tous maître paysan et avait la réputation d'enfer partout en ville et en campagne. Ils faisaient affaire avec les meilleurs boulangers de Raval ! Sans compter que leurs céréales étaient coupés à la perfection ! Alors bien entendu, les boulangers ne voulaient pas perde un sous en achetant leurs blés, ils leurs proposaient donc du blés contre la moitier de leur série de pain. Or, il n'était pas question qu'ils ne leurs achète avec des kamas ! C'était ça ou rien ! Alors la famille fécatienne travaillait pour du pain, bien entendu ils avaient toujours de quoi manger, mais aucun sous... Ils travaillaient sans relâche pour ses boulangers radins ! Bien entendu, ils avaient songer à devenir boulanger, mais qu'arriverait t'il avant qu'ils deviennent maître ? Ils mourraient sans doute de faim, avec pas un sous...

Et se fut comme ça pendant des années, des années et des années et des années et des années....
Bien entendu, ils avient tout les champs d'iglais à eux seules, mais ils préfèraient rester proche de leurs atelier/maison. En effet, en haut de la maison c'était leur atelier, et en bas c'était leur maison...

C'est il y a presque un an, les tofus venus des montagnes des koalaks, venus de partout s'avaient rejoint au champ des iglais. Ceux-ci se cherchaient une place, une place pour vivre en communauté. Ils prirent comme simble la maison de 5/6 !!!! Les tofus se préparèrent, une journée pendant que tout la famille travaillaient à l'extérieur, ils creusèrent des trous dans le sol (il y a encore des traces aujourd'hui, la salle à trous dans le donjon tofu) puis atteignirent le sous sol de la maison!

Lorsque la famille alla se coucher au sous-sol ! La surprise ! Des tofus par milliers se trouvaient dans la minuscule salle. Ils se mirent à picoter la famille des fécas, ceux-ci décidèrent donc, d'abbandonner tout ce qu'ils avaient : Leur atelier/maison...

Ils se dirigèrent alors vers la cité la plus proche (enfin ils pensaient que s'en était une, en attendre parler par les pêcheurs) c'était Sufokia. En route, ils s'appercurent que les champs des Iglais les plus éloignés de leurs maisons, était faucher à sec !!! Des voleurs venaient faucher sur leur terre, mais ça ne leurs importaient plus, puisqu'ils n'avaient plus de maison ni d'atelier... Ils marchèrent des jours et des jours (même si c'est pas si loin) car, habitué de rester près du zaap, ils ne connaissaient pas le reste d'amakna et encore moins le reste du monde dofusien... C'est alors qu'après quelques tournures en rond qu'ils attrapèrent ce qu'ils avaient au grand jamais eu besoin d'affronter : La famine. Presque à la chair, ils virenent le pond en bois rudimentaire de Sufokia. Ils recherchèrent pour les appartements royaux, ils les trouvèrent jamais, ils cherchèrent pour une centre d'information, ils le trouvèrent jamais, ils cherchèrent des pêcheurs, ils se perdirent encore plus dans Sufokia...

C'est alors qu'au plein milieu du désespoire qu'ils se mirent à apprivoiser des pious, bien entendu pour les manger. C'est quand la famine fut calmer, qu'ils s'appercurent que sa en valait vraiment pas la peine de manger sa petite cher plein d'os tout cru! Ils se mirent cette fois à les apprivoisé cette fois ci, pour cause de solitude, pour les collés pour pour... être en compagnie...
(J'aime bien le fait de voir souffrir des fécas^^)

C'est avec le ventre à moitié, avec de la compagnie, que la famille de féca se mirent à sortir leur intéligence. Une intéligence, que tout les fécas ont, et ils réfléchirent à une solution, c'est en trouvant cette intéligence qu'ils trouvèrent la solution : de tout simplement, aller voir les pêcheurs et leur demandé de les initiés à la pêche!

C'est en fin de journée, lorsqu'ils revienrent au port, qu'ils allèrent les rencontrer :


(Famille de Féca) Bonjour les pêcheurs
(Certains pêcheurs firent un signe de la main)
(Les parents de Kalytha) Euhh, certains d'entre vous ne connaissent pas un centre d'hébergement près d'ici?
(Un pêcheur en particulié, avec une belle allure quand même pour un pêcheur, mais mal rasé s'avança vers les Fécas) Euhh oui, ma femme en dirige une à Bonta, je vais justement l'a voir, vous voulez venir avec moi?
(La famille vit une lueur d'espoir) euhh oui ça serait apprécié!
(Le pêcheur) Je me présente, HaLover, maître pêcheur et époux de Asmodie, mais par exemple il y a des conditions d'admission.
(La famille) Ahh bon?
(HaLover) Oui! Les personnes hébergés doivent être sans-abris, ils doivent n'avoir pratiquement plus un sous, ne doivent pas vraiment avoir de nourriture, ne doivent être de sang royal et après quelques temps, de quitté le refuge et de se trouver un emploie !
(Le père de la famille de Féca) Oui! Nous respectons ces conditions!
(HaLover) Alors suivez-moi !

Et ils partirent en route vers bonta, au Nord, il faisait un peu froid à marché de longues journées dans les plaines de Cania mais on s'y réchauffaient à la longue. Ils arrivèrent enfin dans une cité, que personne de la famille avait vu (ils étaient toujours à cette fichu atelier), une grande cité en pierre, moderne et avec ambiance. HaLover lui, continua sans vraiment leur faire visité la cité, même ils se pressaient d'arrivé chez lui, sans doute pour voir cette Asmodie qu'il parlait tant...

Et ils arrivèrent, devant un grand bâtiment, fait de pierre bien entendue, à l'allure propre. Ils entrèrent... Ce fit une acceuil chaleureux qu'ils recevirent. Asmodie les acceuillant, le sourire aux lèves, alla embrasser son mari, et les employés s'occupèrent de ses fécas...


Asmodie : Ahhh tu nous rapporte du bons poissons frais Hal', vraiment merci! Nos stock commençaient à baissé....
HaLover avec une bierre dans les mains : Mais de rien ma chouchounette!

La famille de féca allèrent signer les papiers avec les conditions qu'ils devaient respectés, et en échange, ils auraient trois bons repas par jour et un hébergement.Ils se firent conduire à une chambre au second étage par un jeune employés. Et ils entrèrent, c'était du LUXE TOTAL! Tout étais tapissé en rouge et or, des MATELAS ! DES MATELAS! Une chose moelleuse pour dormir que la famille n'avait jamais dormi! C'était le capotement total! Leurs yeux pétillaient tellement ils étaient heureux. Et ils allèrent prendre le gouter...

Voilà, il ne restait plus qu'à respecté la dernière condition : Se trouver un emploie, puis quand celui-ci assura un revenu correcte pour vivre, ils devront quitté le centre d'hébergement Asmover.


(Père de famille) Ahhh! Que faire! Il nous faut pas un domaine trop couteux, j'aurais bien aimé la pêche, mais descendre à Sufokia pendant un mois, non !
(Mère de Famille) Ahh! J'aurais peut-être pensée à paysan...
(Père de Famille) Mais tu es folle! T'as-vu ce qui nous ait arrivé en Amakna!
(Kalytha) Mais Papa... J'ai appris à l'école pendant le cours de justice et droit, qu'à Bonta il y avait une lois là dessus... Qu'il ne... Non je m'en souvient plus... L'examen sur les lois du travail bontarien était il y a deux moi...
(Père de Famille) Tu es sure petite? Qu'il avait une lois à propos des paysans?
(Kalytha) Oui mais...
(Père de Famille) alors allons voir à la millice demain!

Le lendemain matin, à la millice, ils se rendirent dans la section : Lois sur le Travail & Criminel. On pouvait y voir plein de plaques d'or, avec des lois gravés dessus, ils allèrent vers les lois du travail, et cherchèrent cette fameuse lois sur les paysans. Heureusement pour eux, qu'il en avait pas beaucoup...

(Kalytha) C'est elle! C'est elle la lois!

Elle lu à voix haute :

Citation :
Tout pratique d'échange de récolte dans les secteurs bontariens doivent être fais de façon monétaire et équitable.

Père de famille : Alors on peut! On peut redevenir paysan ! On ne pourra pas se faire avoir par du pain que nous offrait les boulangers d'Amakna! Mais des kamas ! Des KAMAS!

Et ce fit dans cette nouvelle ère (sa ce dit ça?) qu'ils recommencèrent à faucher. Au début, ce n'était pas super facile, mais ils se firent connaître par les maîtres à force de fréquenté leur atelier. Ils n'eurent pas longtemps à faire ça, ils s'instalèrent, au Sud de bonta près des champs, dans une petite demeure de pierre, et pour une fois, ce n'était pas leur atelier / maison car il y avait une atelier pas très loin qui était public!

Maintenant c'était le temps de quitté totalement ce centre... Ils se rendirent à la reception pour déchirer le contrat, pour dire qu'il n'avait plus besoin de leur chambre... Mais Kalytha n'aimait pas trop le fait de retourner faucher....


(Mère de famille) Mais aller viens ! Tu vas voir se sera pas comme avant !
(Kalytha) Non! Moi je ne veux pas faucher ! Je veux être instruite et faire un autre métier que paysan moi!!!
(Père de Famille) Mais tu ne peux pas petite, où vas-tu resté?
(Kalytha) Mais ici!

Les parents se consultèrent, et allèrent annoncer leur réponse positive à Kalytha. Avant de partirent, ils s'assurèrent que leur contrat ne fut plus valide, et Asmodie leur confirma que si elle respectait toutes les conditions, Kalytha pouvaient rester.

La mère, peinée, alla embrassé sa fille et le père fit de même.


(Mère de Kalytha) Nous partons explorer les champs de Cania pendant 2 mois, grâce à l'argent qu'on a réussi à avoir, nous passerons te voir dès notre arrivé!

Et le couple de Féca parti...


Kalytha elle, continua pendant le reste du mois ces études, elle était doué, elle réussisaient aisément, elle avait été entrainé dur à la vie donc, même si ce féca niveau 150 était super fort, elle réussisait tout de même à le toucher! Et ce fit les vacances, la saison chaude, le transport Bonta - Baie de Cania, plein d'activité touristique c'était la fiestaaa! Arrivé à son centre, Asmodie l'attendait, avec sa valise.

_________________
UAMicalement, Tria Smile


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 5:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tria / Mistyka
Chiquounette du Québec
Chiquounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 995
Classe : Eniripsa
Familiers : - LiLas (Bwak Feu) - Bouzigouloum (Bworky) - Pékintasse (Péki) - Drawasaki (Dragoune Rose)
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: [Première] Pas si facile que ça être une fécatte...   Jeu 31 Jan 2008 - 2:36

Kalytha : Mais c'est ma valise ?
Asmodie : Oui! Tu n'as pas respecté une condition!
Kalytha : Mais laquelle? Sans vous je serai.. je serai...
Asomide : Je sais! Mais tu dois travaillé! Faire des démarches pour travaillé! Et ça tu ne l'as pas fais!
Kalytha : Mais je n'ai que 12 ans! Je vais encore à l'école dans le but de...
Asmodie : C'est ça! Ça va être dans combien de temps que tu vas travaillé! J'ai ouvert se centre pour aider les gens, pas qu'ils abusent de moi ! Alors sois-tu travailles ou tu pars!
Kalytha : Mais je ne peux pas travaillé! Je n'ai pas l'âge!
Asmodie : La lois est formelle :

Citation :
Tout locataire ou personne bénificiant d'une logement qui ne respecte pas son code de conduite ou ses règlements, se voie expulsé de son logement où, sous certains conditions prise par le propriétaire, peut rester.

Asmodie : Veux-tu réelement rester?
Kalytha les larmes aux yeux : oui... Sinon... Je ne peux rien faire...
Asmodie : Parfait ! Alors tu devras travailler pour... Moi !
Kalytha : Quoi? Je dois travaillé pour ce centre !?
Asmodie : Bien oui "se voie expulsé de son logement où, sous certains conditions prise par le propriétaire, peut rester."
Kalytha : Mais mais... Je dois aller étudié le soir et aller à l'école le jour moi!
Asmodie : Je sais, c'est pour ça que tu ne seras pas en tant qu' "employé" pour se centre...
Kalytha : Mais quoi alors?
Asmodie : Je t'ai choisi une tâche, qui n'affectera pas tes études, car se serait contre la lois de te causer des désavantages sur ceux-ci, or, vu ton âge aussi, tu ne peux pas travailler plus de deux heures par jour...
(Kalitha : /think Une chance)
Asmodie : Alors, vu que tu ne peux pas vraiment travaillé à cause de tes études, tu t'en va demain matin à Sufokia avec mon mari à la pêche ! chingchong
Kalytha : Qu...QUOI ?
Asmodie : Bah ouais ! Comme ça tes études ne seront pas affectés et tu pourras rester quand même ici en travaillant pour mon mari et son équipage sur son bâteau !
Kalytha : Mais beuhh! Je veux retourner voir mes parents!
Asmodie : *D'un air démoniaque* Bonne chance! Car ils sont partis explorer les plaines de Cania pendant encore 1 mois, que tu pourrais passé dehors, si tu n'acceptes pas ce contrat durant tes vacances Very Happy, et en plus, tu seras pas obligé de travaillé le reste de l'année vu que tu auras fait 8 semaines consicutive et que je ne peux pas te demandé plus à ton âge...!
*Kalytha tout triste, accepta cette offre, en pensant qu'elle pourrait se trouver encore une fois, dans la faim et dans la rue...*

Ce fut le lendemain matin, HaLover et son équipage, partirent en direction de Sufokia. Le chemin parrut moins long à Kalytha qu'au retour, surement à cause de l'entousiasme du groupe qui avait hâte de revoir leur bâteau. En fait, Kalytha ne savait pas trop ça tâche, tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle devait éxécuté la tâche demandé par HaLover pendant leur 2 mois de naviguation... Rendu à Sufokia, l'équipage embarquèrent à bord du " Mary Queen Sufokiens #1" et partirent dans l'océan....

Ce fut de longues journées pour Kalytha, elle sut vite son poste, tout de suite après que le premier poisson fut pêcher! De le vider beurk . Kalytha, habitué de travaillé avec une fauche et non un dépuceteur de poisson, travaillait pendant quelques dizaines de minutes avant d'arrivé à un résultat voulu. Et en plus de tout ça, elle devait toujours écouté HaLover, sinon, elle sera soit torturer, agresser ou jetter à la mer pour désobéisance... Ce fut comme ça pendant 2 mois, deux mois à être comme une quasi-esclave en subbissant plein de commentaire de la part des marrins à moitier saoul... Bien entendu, nule ne buvait les 5 derniers jours pêches, pour pas que leur épouse ne le remarque...! Et ce fut le retour de Kalytha jusqu'à Bonta, ses parents l'attendaient au centre, frustrées et inquiet!

(Père de Kalytha) hey! Il ne t'es rien arrivé in? Neutral
(Kalytha) Maintenant ça va...
(Mère de Kalytha) Aller viens ! On entre à la maison !

À leur demeure, Kalytha leur raconta tout sa période d'esclavage (si on peut dire) pendant ces deux mois et ses parents lui racontèrent leur beau voyage dans les plaines de Cania. Kalytha, étant décidé de ne pas vouloir retourner à l'école, fie le tout pour le tout pour faire changé d'avis ses parents...

(Mère de Kalytha) Ouin... Il est vrai que j'ai vu un collège de haute couture à l'Ouest de la ville...
(Kalytha) ôoo!!! Mais mais... Je peux y aller!?
(Mère de Kalytha) Demande à ton père, c'est lui qui gère les finances....
(Père de Kalytha) Aïe ! Ça va faire mal au porte feuille... Mais c'est vraiment dans se domaine que tu veux aller?
(Kalytha) Oui!
(Père de Kalytha) A une seule condition, que tu te trouves un emploie dan s une hôtel de vente après les cours pour nous aider...
(Kalytha) D'accord !

Et Kalytha se trouva un bel emploie à l'hotel de vente des paysans après les cours, grâce au maître tailleur, elle se débrouillait pas si mal pour une apprentie...

Et c'est ainsi que son rêve se réalisa vers ces 20 ans : être maîtresse en haute couture.

Elle se fit connaître de tous, s'acheta une maison dans les plaines de cania, à une place tranquille avec l'amour de sa vie...



Voilà! J'espère que vous avez aimé cette petite histoire de pauvre fécatte, j'ai hésité longtemps pour la fin, si elle mourrait dans d'atroce torture à bord du bâteau ou elle serait heureuse jusqu'à la fin de ses jours! Bref voili-voilou!

_________________
UAMicalement, Tria Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Première] Pas si facile que ça être une fécatte...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurines Première Guerre Mondiale
» Sealed deck : Avant-première Otomaï
» Ouverture Facile
» première installation
» [event]La Famakna souffle sa première bougie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Autre Monde :: ~ Un Autre Monde ~ :: RP — Écrits et Dessins ~-
Sauter vers: